Culture et Art

Le Gobi : analogie culturelle !

Les chapeaux ont longtemps fait partie de la garde-robe de l’homme élégant. En Afrique, beaucoup d’hommes adoptent plusieurs chapeaux aux formes, aux tailles, aux couleurs et aux motifs divers, ayant chacun une signification bien précise.

Les multiples messages du Gobi

La signification du « Gobi », varie d’une région à une autre. Nombreux, sont-ils à revêtir le « Gobi », un chapeau traditionnel africain, en tissu orné de broderies, pouvant être dressé tout droit sur la tête ou incliné. Le « Gobi » chez les « Batonou » par exemple, une ethnie béninoise en Afrique de l’Ouest, veut signifier que la personne le portant est orpheline de père ou de mère selon qu’il soit orienté vers la droite ou la gauche. Toutefois, la plus prisée est celle qui a trait au rang social. En effet, dans de nombreuses régions, le « Gobi » orienté du côté droit, est signe d’aisance et de richesse alors que son orientation du côté gauche dénote que l’individu appartient à la classe moyenne. Distinctif d’une Origines ethnique et sociale ou même d’une appartenance à une lignée royale.

Toutefois, il faut noter qu’aujourd’hui, loin du « Bom’ba », du « Djarabou » ou du « Agbada » conventionnel, c’est dans un style « modash » que le « Gobi », devenu un véritable accessoire de mode se trouve confronté à la modernité. Le magnifique « Gobi » se porte également au Nigéria par les Yorubas, et a une tout autre signification.

Le Gobi en image

Share:

Leave a reply

%d blogueurs aiment cette page :